Le kit du coursier

Avant de commencer ton activité de coursier, tu devras toujours aller récupérer ton matériel auprès de la boîte de livraison. Le matériel fourni dépend de la start-up en question, mais tu auras toujours au minimum un sac et dans la majorité des cas une tenue à l’effigie de la boîte.

Cependant, tu auras un certain nombre d’équipements essentiels à te procurer par toi-même, ce que nous allons voir dans cet article !
– Tout d’abord, tu auras besoin d’un vélo. Oui c’est un peu con, mais beaucoup de gens se demandent si on doit obligatoirement avoir son propre vélo, et bien oui c’est (heureusement ou malheureusement) le cas.
– Tu auras également besoin de te procurer tout ce qui touche à la réparation de la roue en cas de crevaison, c’est-à-dire chambre à air de rechange, démonte-pneus et pompe à vélo. Ah oui, n’oublie pas d’apprendre à changer de chambre à air rapidement si tu n’as pas encore cette compétence, ce serait bête de devoir annuler un shift pour une crevaison et ça ne donne pas une très bonne image…
– Je te conseille aussi fortement de porter un casque. Oui c’est pas forcément hyper-classe (quoi que maintenant on en trouve des plutôt stylés 🙂 ) mais ça peut te sauver la vie, crois-moi. J’ai lu et entendu plusieurs fois des témoignages de coursiers ayant eu des accidents et qui ont bien précisés que sans casque ça aurait pu être beaucoup plus grave. Mieux vaut prévenir que guérir comme on dit…
– Dans le même ordre, pense à prendre des lumières si tu travailles de nuit ! Tout d’abord parce que c’est légalement obligatoire, même si la police à souvent autre chose à faire que de verbaliser des cyclistes (ça arrive cependant) ; ensuite parce que ça te permettra d’éviter des accidents bêtes à cause d’un manque de visibilité.
– En cas de forte pluie, un surpantalon te sera très utile si tu ne veux pas finir ton shift sous forme de flaque d’eau. Crois-moi c’est vraiment hyper-désagréable d’avoir l’impression de peser deux tonnes à chaque coup de pédale, en plus tu risques de tomber malade (ce qui serait un peu bête sachant qu’en tant que micro-entrepreneur nous ne sommes pas payé lorsque nous sommes en arrêt).
– Enfin, des accessoires tels qu’une bouteille d’eau et des fruits / barres céréalières sont toujours vachement utiles, surtout si tu es sur un shift long ! Ça te permettra d’éviter déshydratation et autre fringale qui sont assez chiantes à subir en plein milieu de shift.

J’espère que cet article pourra t’aider à ne manquer de rien durant ton shift, et te permettra de faire en sorte de travailler dans les meilleures conditions 🙂 . Si tu utilises d’autres types d’équipements, n’hésite pas à me le mettre en commentaire ! Et bien sûr comme toujours, tes questions sont les bienvenues et je me ferai un plaisir d’y répondre 🙂 . Ride safe !